Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Ladaline le Sam 7 Jan 2017 - 22:19



Samedi 29 novembre 2028 - 1h du matin - Chez Gauti

Après avoir raccompagné Yannick, Oz et Valentina arrivent à la maison de Gauti. Le vieil avait été bien secoué par la disparition de son ami Antonius, et Oz,inquiet pour son grand-père lui avait proposé de venir passer la nuit dans sa maison.

Habituellement Gauti ne verrouille sa porte que lorsqu'il part en vacances, ce qui n'est pas arrivé depuis très longtemps, mais cette nuit, il a suivi les recommandations de Oz.
A l'intérieur, la petite lampe est restée allumée, mais tout est parfaitement calme, ils n'entendent qu'un léger ronflement qui provient de la chambre du rez de chaussé. Sur le guéridon, juste à coté de la lampe, Oz trouve trois caramels dans une petite soucoupe, laissés à son attention.


Dernière édition par Ladaline le Lun 9 Jan 2017 - 18:52, édité 1 fois
avatar

Ladaline
MJ


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Oz le Sam 7 Jan 2017 - 22:38

Oz enlève ses chaussures et se défait de son manteau, s'occupant d'accrocher celui de Valentina en gentleman. Il sourit en voyant les caramel, toujours attendri par cette petite attention de son grand-père qui avait retenu cela depuis son enfance. A chaque fois qu'ils revenaient au pays pour Noël, Gauti lui achetait des caramels...

Il en prend un et en propose un à Valentina, tout complice.
"Un caramel?"
Il lui prend la main et la guide à pas de loup à l'étage, dans la semi-obscurité de la maison. Gauti avait laissé la lampe de chevet de la chambre. La décoration féminine de sa grand mère est très présente, dès la jeté d'escalier, et contrairement au rez-de-chaussée, il y avait énormément de photos de famille aux murs. Elle pouvait reconnaître Oz à différents âges, et ils avaient certainement fait le tour du monde, au moins en vacances...

La mère d'Oz était une belle femme, métisse, aux pommettes hautes, ayant l'air plus jeune que son père qui était devenu très vite grisonnant si l'on en croit l'âge des enfants. Il avait toujours l'air sévère. Une petite poupée blonde est présente sur les derniers clichés, aux côtés d'un Oz bien plus dans la rébellion.
Il y a quelques photos de Gauti avec une femme elle aussi métisse mais plus marquée par ses origine africaine, à l'air très chaleureux.

oz passe à côté des clichés, comme une formalité. Il les connaissait par cœur.
avatar

Oz


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Valentina le Sam 7 Jan 2017 - 22:54

Valentina prend un caramel avec un sourire attendri. Elle repense soudain à sa grand-mère disparue, à son regard perpétuellement inquiet, à sa voix aux intonations merveilleuses.

Elle suit Oz à pas de loup, mais le retiens soudain par la main lorsqu'ils passent devant les photographies, et murmure:

"Ta mère est vraiment magnifique..."

Elle se mord soudain l'intérieur des joues en se souvenant ce qu'Oz lui a raconté de ses parents.

"Ta grand-mère aussi... Tu te souviens bien d'elle ?"

avatar

Valentina


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Oz le Sam 7 Jan 2017 - 23:05

Oz tique et est un peu gêné, passant rapidement sur les photos avant de hausser les épaules.
"Elle est morte quand j'avais 7 ans... Mais j'ai de bons souvenirs d'elle. Même si je ne la voyais qu'une ou deux fois par ans. Elle s'appelait Uru. Je l'ai pas connue quand elle était jeune comme ça hein? pour moi c'était ma mamie... Elle était aimante et adorait mon grand-père. Tu les aurais vu ils étaient tellement mignons tous les deux! Tu vois les images d’Épinal du couple inséparable et toujours amoureux au bout de 40 ans? Ben ils étaient comme ça! Je crois qu'ils ne s'engueulaient jamais..."
Son sourire se fait plus tendre, plus nostalgique.

"Ils se sont connus au Zimbabwe. Mon papy y bossait. Il était reporter. Il est tombé fou amoureux d'elle, a du rentrer, et est parti la rechercher contre vents et marées! Faudra que tu lui demandes, il le raconte trop bien! Et cela te donne trop envie de croire aux histoires d'amour Disney!" ricane-t-il finalement.
avatar

Oz


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Valentina le Sam 7 Jan 2017 - 23:20

Valentina se rapproche de lui avec un petit sourire malicieux, et chuchote :

"Ah je vois, c'est de là que te viens l'amour des histoires romantiques... Tu accuses les filles d'être toutes fan de roms coms mais c'est toi le plus fleur bleue de nous deux, en fait..."

Elle lui chatouille le ventre une seconde avec un petit rire complice, puis reprend son air sérieux.

"Je lui demanderai de me raconter, j'adore ce genre d'histoires, en fait. Je l'aime déjà, ton papy. Il est vraiment trop gentil. Il faudra que tu me racontes d'autres histoires, toi aussi. Enfin, celles que tu aimes raconter", s'empresse-t-elle d'ajouter.

Elle lui lance un regard étrange, nostalgique et joyeux. Ses yeux brillent dans la pénombre.

"Je suis curieuse, que veux-tu, c'est comme ça !"
avatar

Valentina


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Oz le Sam 7 Jan 2017 - 23:26

Oz ricane à sa première remarque.
"Merde, je suis démasqué!"

Il rit avec un mouvement de recul et de repli sur lui-même pour échapper aux chatouilles. Il avait toujours été chatouilleux.
Il l'observe un instant. Il était bien. Elle était lumineuse. Sa main glisse sur sa joue, puis sa nuque alors qu'il s'approche pour l'embrasser.
"Tu es belle... encore plus belle quand tu es joyeuse..."

Après un nouveau baiser Oz reprend.
"J'ai pas énormes d'histoires tu sais... Rien d'aussi choupinou que mon grand père!"
Il pointe une photo de vacances ou il était ados et tirait la langue en faisant le sale gosse.
"J'étais un p'tit con."
Il ricane.
"Je suis toujours un p'tit con..."
avatar

Oz


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Valentina le Sam 7 Jan 2017 - 23:55

Valentina s'abandonne au baiser, heureuse de partager ce moment avec lui dans le silence feutré de la petite maison.

Elle sourit en découvrant le souvenir de vacances, et caresse le sale gosse figé dans la photo du bout du doigt.

"Je te demande pas des histoires énormes tu sais... Tout m'intéresse... C'est sans doute pour ça que j'aime la sociologie... N'importe quel geste, n'importe quel regard, n'importe quel souvenir a une signification profonde. Même ceux des p'tits cons..."

Elle lui passe une main dans les cheveux, doucement.

"Et tu sais... quand la sociologue aime écouter le p'tit con... Lorsqu'elle aime le regarder... Le toucher... Écouter ses histoires... Ce n'est plus du simple intérêt scientifique qu'elle éprouve, non..."

Elle le regarde par en dessous avec une moue sérieuse clairement exagérée.

"C'est de la passion, pure et simple. Alors n'hésite pas. Le bon comme le mauvais. D'accord ?"

Elle lui dépose un baiser très tendre sur les lèvres et lui reprend la main, visiblement prête à le suivre.
avatar

Valentina


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Oz le Dim 8 Jan 2017 - 0:09

Oz se perd dans la douceur du baiser, cet instant suspendu, affichant un sourire de douce plénitude avant de se mordiller la lèvre.

Il reprend sa monté pour l'entrainer dans la chambre ou était la veilleuse. Les murs étaient couverts d'étagères pleines de livres, des romans essentiellement, mais aussi des magazines et journaux. Il y avait sur le fond une grande maison de poupée à l'ancienne, faite maison visiblement, avec de vieilles barbies années 80 et des figurine star wars plus récentes, pas du tout à la bonne échelle, ainsi que quelques peluches sur un fauteuil d'osier.
Ils étaient sous les toits, et la fenêtre était un vasistas orné de rideaux à froufrous.

Oz s'arrête pour se tourner de nouveau vers Valentina et la plaque avec douceur contre la porte pour l'embrasser de nouveau. Il caresse ses bras, tout doux, tout délicat.
"Mon grand père a pas du préparer un autre lit, mais si tu préfères je peux... aller dans une autre chambre, ou faire le guet sur le canap en bas? Mais sinon... je peux te raconter l'histoire de cette pièce aussi!"

Il avait clairement envie de rester avec elle, l'espoir dans ses yeux faisait comprendre qu'il voulait rester ici avec elle.
avatar

Oz


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Valentina le Dim 8 Jan 2017 - 0:25

Valentina lui lance un sourire espiègle.

"Hey, c'est moi qui t'ai demandé une histoire. Cela serait carrément absurde de te demander de déguerpir maintenant, non ? Absurde et impoli !"

Elle échappe à sa douce étreinte en riant sous cape et va s'assoir sur le lit; ses yeux courent sur les murs, les livres et les objets. Elle tapote la couverture pour l'inviter à la rejoindre sans se départir de son sourire mutin.

"Viens me raconter l'histoire de cette pièce. Et tout ce que tu voudras d'autre."
avatar

Valentina


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Oz le Dim 8 Jan 2017 - 0:43

Oz rit, satisfait et charmé, puis vient s’asseoir en tailleur sur le couvre lit au crochet, à côté d'elle, regardant autour de lui en prenant un air inspiré.
"Ok! Mais après tu m'en raconte une d'accord? Que je sois pas le seul à me dévoiler!"

Il s'humecte les lèvres et entame avec enthousiasme.
"C'était la chambre d'enfant de ma mère, et cela a ensuite été la chambre des petits enfants avant d'être transformé plus ou moins en bibliothèque. C'est même moi qui les ai montées parce que mon grand-père continuait de tout accumuler dans le bureau d'à côté t'aurais vu!"
Il rit.
"C'était un vrai bordel!"

Oz sort son caramel et le défait de son plastique avant de le jeter en l'air et de l’accueillir dans sa bouche en vrai pro. Il s'était entrainé tellement longtemps...

"Du coup j'ai pu dissimuler les boulettes que j'avais fait ici. Le papier peint cramé par l'abat jour qui avait pris feu à cause du papier d’Arménie que j'avais fait bruler pour cacher l'odeur de clope..."

Il lui montre le mur vers la tête de lit.

"Le trou énorme que j'ai fait il y a 3 ans quand j'ai pété un plomb en apprenant une mauvaise nouvelle et en frappant le mur..."
Il montre un autre pan de mur sur leur gauche.

"Les photos collées devant la planque que j'avais faite derrière une poutre de la charpente. J'y mettais mes trésors interdits. Genre le portable, les joints, des photos..."

Il rit en jouant avec son caramel dans sa bouche.
"J'ai viré les jouets, y'en avait partout... de ma mère pour ma sœur, etc... J'ai juste laissé ce qui pouvait nous faire nous rappeler ce que c'était comme type de chambre..."

Oz montre enfin le vasistas.
"Mais le lieu le plus intéressant et ce qui fait tout le charme de la pièce c'est ça... l'accès sur le toit. J'ai installé un petit truc en bois un peu casse gueule, mais quand tu fais gaffe ça va... et tu peux aller fumer là haut en regardant les étoiles... et les aurores boréales..." termine-t-il rêveusement.
avatar

Oz


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Valentina le Dim 8 Jan 2017 - 20:38

Valentina se lève et fait le tour de la pièce, inspectant les endroits mentionnés au fur et à mesure de ses explications. Elle touche le pan de mur marqué par son coup de poing; articule le début d'une question, puis renonce à lui demander les raisons de cette lointaine colère.

Elle fixe le vasistas, pensive, puis se rapproche de la maison de poupée avec un grand sourire.

"J'aurais bien aimé être si douée... La mienne était une boite à chaussures avec des trous découpés au cutter. J'ai jamais été super douée pour les travaux manuels - enfin, sauf pour réparer des trucs..."

Elle rigole, perdue dans ses souvenirs.

"J'avais que des GI Joe en plus - de vieilles figurines de soldat qui dataient de l'enfance de mon père. Je leur faisait prendre le thé, et puis ils partaient en mission de sauvetage. La boîte-maison était pas assez grande pour qu'ils tiennent debout, donc ils faisaient qu'y dormir. Ils étaient pas super épanouis, mais c'était de bons gars - ils se plaignaient rarement. Heureusement que je veux pas devenir architecte, disons juste ça."

Elle se tourne vers lui en souriant.

"Voilà ton histoire embarrassante ! Chose promise..."

Elle se rapproche, lui décroise les jambes d'un geste doux et se met sur ses genoux.

"Je me sens bien ici. C'est toi - ce que je perçois de toi. La douceur de Gauti, l'amour que tu éprouves pour les tiens, et toute ta colère aussi. C'est toi."

Elle lui passe les mains dans les cheveux, et l'embrasse simplement.
avatar

Valentina


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Oz le Dim 8 Jan 2017 - 20:54

Oz soupire en profitant de son baiser, posant délicatement sa main sur sa hanche. Il laisse s'éterniser l'échange, frissonnant, et essayant de cacher son trouble en fanfaronnant tranquillement.

"Tu sais, je n'ai pas construit la maison, mon grand père l'a fait, moi je suis pas très créatif... enfin si pour faire des conneries..."
Il déglutit en observant longuement son visage, avec douceur.
"Je suis pas hyper à l'aise... avec les déclarations... J'en ai jamais fait... Je... Chez moi on dit pas les choses. J'ai pas appris à dire les choses importantes mais... merci... enfin... je veux dire ça me touche... je ne sais pas... Enfin j'arriverai probablement à parler, pour dire des trucs importants... mais... Faut que ce soit le bon moment..."

Oz revient l'embrasser, ses mains se faisant un peu plus pressantes sur elle, à travers le tissus, sans être déplacées.
Il reprend, plus complice.
"Je suis pas certain que mes Stormtroopers étaient hyper épanouis dans cette baraque non plus... Les grands baraques ça fait pas tout tu sais..."
avatar

Oz


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Valentina le Dim 8 Jan 2017 - 21:30

Elle rit en entendant sa dernière remarque.

"C'est joli, ça."

Elle passe une main dans son dos, pose l'autre sur sa nuque.

"Moi je suis douée pour les déclarations. Je suis moins douée pour l'intimité... physique. Moins douée que toi. Enfin, il parait."

Un éclat de complicité et de jalousie mêlées passe dans son regard, puis elle fronce légèrement les sourcils, se fait plus sérieuse.

"Je ne suis pas douce, Ósvaldur. Tu me diras que je fais bien illusion. Mais..."

Elle passe le dos de sa main sur la joue de Oz; il peut y sentir la rugosité de la boxe et la sécheresse laissée par le froid.

"Je ne suis pas douée pour le lâcher prise. J'ai peur d'être un peu sèche à l'intérieur aussi. Qu'il n'y ai pas beaucoup d'amour à y puiser."

Elle rougit légèrement dans la pénombre.

"Je parle d'amour en général, hein - de tendresse." Tu va faire quoi ? Lui expliquer qu'une lumière magique t'a enveloppé dans le désert, et que depuis tu as l'impression qu'on t'a volé quelque chose, ta capacité à te lier aux autres, à saisir les occasions ? Tu vas lui raconter William ? Tu vas te remettre à chialer ?

Elle soupire, yeux clos, en déglutissant avec peine pour réprimer un sanglot soudain.

"Je ne veux juste pas te décevoir. Je veux juste être claire..."
avatar

Valentina


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Oz le Dim 8 Jan 2017 - 22:25

Oz l'écoute avec attention, souriant avec bienveillance, puis il se marre un peu.
"Hey... Pas de panique ok? Je te demande pas de promesse ou de quoi que ce soit. j'ai pas d'idée arrêtée sur ce que tu devrais être, sur ce que j'attends même de notre relation. Je suis pas forcément un cadeau... J'ai juste... envie de vivre... ça... ce qui nous arrive, parce qu'il se passe quelque chose... n'est-ce pas?"

Il baisse les yeux et s'humecte les lèvres.

"Tu ne me décevra pas. Je prend les gens comme ils sont. Et j'aime les gens... enfin je veux dire, je tombe amoureux..."

Il lève son index comme pour marquer la parenthèse.
"Et je te met pas la pression en te disant que je suis déjà amoureux, je sais pas ou j'en suis."

Il rit, un peu gêné et reprend.
"Je tombe amoureux des gens... pas... de clichés ou d'image toute faite, ou... J'ai pas de 'type' tu vois? Donc je m'attend à rien."
Il hausse les épaules.
"Que ce soit une nana, un mec, quelqu'un de doux ou de rugueux..."
Il tripote sa main en souriant, complice.

"Je veux juste te découvrir..."

Il baisse les yeux.
"Moi je risque de te décevoir. Parce que je me rend pas toujours compte lorsque je suis déplacé, ou à côté de la plaque. Parce que je suis impulsif, que je vais faire des conneries, peut-être même te mettre dans la merde... Mais je prendrai soin de toi... Non que tu puisses te démerder sans moi c'est pas pour être paternaliste ou parce que je te considère comme faible. J'aime pas les gens faibles. C'est juste que je suis comme ça... En vrai... je suis un gros nounours... J'aime... câliner, et gagatiser un peu, et prendre soin des rares personnes qui touchent mon cœur. Et..."

Il grimace en détournant le regard, adorablement gêné.
"Et t'en fais parti..."
Oz la regarde alors par en dessous.
"Et quand je dis qu'ils sont rares je plaisante pas... Le 'il parait' c'est de la connerie. C'est des rumeurs... une image à la con..."
avatar

Oz


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Valentina le Lun 9 Jan 2017 - 11:23

Sa respiration s'apaise peu à peu au fil de ses confessions successive, puis s'accélère soudain. Lorsqu'il achève sa dernière phrase, elle dépose plusieurs baisers rapide sur ses lèvres, pour le faire taire avec douceur.

"Moi non plus, je n'aime pas les gens faibles - enfin, je n'aime pas aimer les gens faibles. J'arrive jamais à les sauver. Mais oublie ça... Oublions un peu ce que les autres disent... Oublions les autres..."

Elle embrasse son cou, inspire son parfum, puis passe une main sous son vêtement et effleure la peau de son torse, cherchant le battement de son cœur du bout de ses doigts. Elle sent la chaleur l'envahir, et avec elle un sentiment de bonheur diffus, de plénitude solaire. En relevant les yeux vers les siens, elle ajoute:

"Tout ce qui m'importe, ce soir, c'est ça..."

Elle soulève le vêtement pour découvrir peu à peu la peau du jeune homme, observant chaque détail dans la lumière tamisée de la chambre comme une exploratrice cartographiant une terre inconnue, à l'affut de la moindre cicatrice, du moindre signe distinctif. Les grains de beauté lui rappellent soudain une constellation, sans qu'elle sache trop pourquoi.

Elle croise son regard, espiègle, en continuant de caresser la peau nue :

"Tu me montreras les étoiles sur le toit, un jour ? Les aurores boréales ?"

avatar

Valentina


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Oz le Lun 9 Jan 2017 - 13:16

Alors qu'elle découvre la peau d'Oz, elle sent son cœur battre probablement aussi vite que le sien. Il frissonne et ne la quitte pas de son regard intense.
Son torse est sec et ferme, bien dessiné. Il s'entrainait pour sculpter ces abdos, c'était certain.

Il y avait quelques petites cicatrices fines, mais trois autres, circulaires, rassemblées sur son flanc gauche étaient un peu plus épaisses.

Son regard pouvait être attiré par un tatouage sur son pectoral gauche aussi.
Une fleur au cœur important, et donc les pétales sont en train de tomber. Il y a une écriture sur le dessus, "Pétale de plomb", en français. Le 'pétale' est raturé et en dessous, en écriture manuscrite, est ajouté "pétage".

Les mains de Oz caresse les bras et le dos de Valentina. Il n'ose pas aller plus loin, il a tellement peur de la froisser. Pourtant elle a pris les devant, pourtant ses mains parcourent sa peau et cause une délicieuse vague de chaleur, remontant du creux de son ventre. Il commençait à avoir chaud. Il brûlait littéralement pour elle.

Il lui répond un peu trop intensément.
"Je te promet de te les montrer..."

Oz rit alors, comme s'il réalisait à quel point il était ridicule.
"Cela ne me ferait peut-être pas de mal là tout de suite... Cela me ferait garder la tête froide..."

avatar

Oz


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Valentina le Lun 9 Jan 2017 - 16:52

Valentina prend un air très pénétré, et tente d'imiter son ton intense en arquant un sourcil de latin lover :

"Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby."

Elle pouffe, puis se pince les lèvres pour retenir un éclat de rire enfantin et complice. Elle ne se souvient pas avoir été aussi bien avec quelqu'un; ne cherche pas à fouiller ses souvenirs pour en avoir le cœur net. Son doigt longe les cicatrices, fait le tour des marques circulaires, en les effleurant juste, comme si elles étaient encore douloureuses. Son regard se fait sérieux, lourd de questions muettes.

Elle sourit de nouveau lorsqu'elle découvre le tatouage, puis croise son regard et cabre de nouveau un sourcil, une mèche devant les yeux, se voulant incendiaire :

"Et puis, qui t'as demandé de garder la tête froide ?"

Elle lui fait un clin d’œil, laisse passer une seconde de silence, puis tire subitement sur son vêtement des deux mains pour l'amener à lever les bras, dans le but évident de lui enlever tout à fait.
avatar

Valentina


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Oz le Lun 9 Jan 2017 - 20:07

Oz rit à sa première citation.
"Ça sort d'où ça! Et je me moque pas hein je suis charmé!" se défend-t-il en présentant la paume de ses mains. Il avait l'air tout aussi bien qu'elle. En confiance, sans la moindre flamme de révolte que l'on retrouvait habituellement dans ses yeux noirs.

"Sort pas le jeu des citations parce que les miennes sortent essentiellement des star wars et autres films et séries de space op!!"

Ses doigts effleurant ses cicatrice le secouent d'un désagréable frisson. Sans même attendre ses mots il souffle doucement.
"Trois coups de tournevis... Un connard à Moscou... pour rien en plus... Même pas des cicatrices avec une histoire classe... Mais ça peut passer pour des cicatrices de balles nan? Des fois je raconte des cracs ça me fait marrer..." ironise-t-il finalement.

A son regard, à ses mots un nouveau frisson lui parcoure l'échine. Il n'avait plus du tout envie d'être raisonnable. Elle non plus visiblement et cela le mettait en joie. Il aurait du mal à le cacher longtemps...
Il se laisse faire comme une poupée de chiffon et se retrouve torse nue. Oz profite alors de cette dynamique et la transforme en une souple et soudaine danse des corps, passant ses bras autour d'elle et la faisant basculer. Il glisse à moitié sur elle, sans être trop pressant, venant chercher ses lèvres pour un baiser brulant. Sa main caresse sa hanche, remontant lentement le long de ses côtes.

Son souffle chaud murmure entre les lèvres de Valentina, en anglais, avec une petit accent malgré une grammaire parfaite, ainsi qu'un vocabulaire bien plus littéraire que son islandais habituel.
"Attention à ce que tu dis jeune fille, je prend les choses au pied de la lettre et je te désire probablement plus que tu ne l'imagines..."
avatar

Oz


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Valentina le Lun 9 Jan 2017 - 23:58

Valentina l'écoute sans répondre, s'abandonnant à l'instant, puis se laisse entraîner dans sa danse, électrisée par le contact.

Sa dernière phrase la surprend tellement - l'anglais, le registre de langue - qu'elle le repousse soudain sur le lit, avec autant de douceur que possible, et en masquant vite son moment de trouble par un sourire de défi.

"Plus que je ne l'imagine, hmm ?"

Elle se couche sur le côté, soutenant sa tête de son bras gauche, tandis que l'index de sa main droite dessine des cercles autour de son tatouage. Elle se marre soudain.

"La citation, ça vient de Once in a Blue Moon, un classique ! Bogart, et surtout Katharine Hepburn, son dernier film à la MGM, avant qu'elle claque la porte du studio pour s'engager contre le Maccarthysme!"

Elle s'allonge sur le lit, une main dans les cheveux de Oz; elle cherche le vasistas des yeux, rêveuse.

"C'était une des VHS préférées de mes parents. Bogart est scientifique, astronome ou un truc dans le genre, Hepburn c'est son assistante mais il s'en contrebalance alors que c'est genre une déesse, Hollywood quoi; et ils se perdent dans la jungle pour observer un phénomène qui se passe qu'une fois tous les dix siècles. Quand ils arrivent au bon emplacement à la fin, il se rend compte qu'il l'aime, elle se rend compte qu'il est égoïste et monomaniaque et s'apprête à partir, et il décide de la retenir en loupant l'éclipse zarbe. Et elle lui dit 'Tu ne vas pas observer la lune ?', et il lui répond..."

Valentina bascule soudain, quittant des yeux les étoiles qu'elle devine derrière la fenêtre pour croiser le regard de Oz, mais reste comme interdite, coupée dans sa citation. Une vive émotion la fait soudain frissonner.

"Je te fais confiance."

Son ton est plat, comme si elle faisait un constat qui la surprenait elle-même, puis cligne des yeux, embarrassée.

"Enfin, non, il dit sa connerie sur les étoiles et ils s'embrassent et happy end. Mais... je te fais confiance, ok ? Ca fait peur, parce que plus on se dévoile, plus il y a à perdre, mais..."

Elle enlève son t-shirt antifa d'un geste simple; ses cheveux bruns retombent sur ses épaules nues.

"Mais je te fais confiance."


avatar

Valentina


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Oz le Mar 10 Jan 2017 - 0:22

Le sourire qu'Oz affichait en écoutant sa retranscription du film tombe doucement pour un intérêt plus sérieux à sa confession. Son regard parcoure son corps rapidement avant de revenir à ses yeux, toujours.

Il dégage d'un geste lent une mèche de cheveux dissimulant un peu trop son visage à son gout et effleure son épaule du bout des doigts avant de se redresser pour y déposer un doux baiser. Sa main caresse le grain de sa peau, descendant le long de son bras avant de venir se nicher sur sa nuque alors qu'il l'embrasse.

Lorsqu'il quitte ses lèvres, il affiche un sourire charmant, sans être charmeur. Cette déclaration le transportait à vrai dire. Il se sentait comme libéré d'une angoisse qu'il ne soupçonnait même pas...

Très sincèrement, il lui répond enfin.
"Je ne te ferai jamais volontairement de mal. Je te promet de toujours te respecter Valentina. Moi aussi j'ai confiance en toi..."

Il sourit largement, plus complice.
"Et tu n'as pas besoin de retenir tes gestes avec moi. Sois juste toi. Tu peux être toi avec moi. Entièrement. Je préfère même!"
avatar

Oz


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Valentina le Mer 11 Jan 2017 - 10:51

Valentina sourit et l'enlace doucement, sans quitter son regard des yeux; frémit au contact de sa peau contre la sienne. Elle murmure:

"Être juste moi ? C'est beaucoup trop de liberté, ça... je m'arrange toujours pour être sur un ring, avec un gagnant et un perdant au bout du compte... Un dominant, un dominé... Même en amour... Je protège, l'autre est fragile... C'est plus simple..."

Elle pose l'index sur son menton, et commence à tracer une ligne le long de son cou, jusqu'au centre des clavicules.

"Je veux plus de ça. Je me répète, mais... Je veux plus de ça. Sois juste toi, toi aussi. Je veux qu'on soit égaux. Je sais pas si c'est possible à long terme. Pas envie d'y penser. Ce soir au moins. Même si c'est aussi difficile que d'avancer sur une corde tendue au dessus du vide..."

Elle continue de dessiner sa corde imaginaire le long de son torse, jusqu'à son abdomen, s'attardant sur son bas ventre, éprouvant la chaleur et la douceur de la peau.

"Ce soir, j'ai envie de jouer les funambules..."

avatar

Valentina


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Oz le Mer 11 Jan 2017 - 12:50

Oz rentre à peine son ventre lorsqu'elle passe dessus, comme un reflexe de chatouilleux, puis sourit largement.
"Les funambules?"

Il rit et la prend par la main pour se redresser énergiquement, l'incitant à se lever. Il prend sous la couette une bouillotte recouverte de tricot, puis la grosse couverture qui servait de couvre lit.
"Viens..."
Il entoure la couverture autour de ses épaules et se met debout sur le lit pour ouvrir le Vasistas. Après avoir posé la bouillotte dehors, il s'élève à la force des bras, étant quelque peu en difficulté sur le départ cependant.

Une fois en haut, il se penche pour lui tendre la main.
"On va faire les funambules sous les étoiles..."
avatar

Oz


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Valentina le Mer 11 Jan 2017 - 19:53

Valentina le regarde faire en secouant la tête, avec ce sourire qu'on réserve aux adorables casse-cou. Elle regarde son t-shirt étendu sur le sol, puis, après une demi-seconde d'hésitation, le laisse derrière avec un petit haussement d'épaules. Lorsqu'il lui tend la main, elle l’agrippe sans attendre.

"Chiche !"

Avec son aide, elle se hisse aisément sur le toit et se glisse sous la couette en rigolant, observant une partie du panorama par un pli du tissu. Puis elle s'allonge sur le dos, et ouvre grands les yeux sur la voute étoilée. Quand elle parle, sa voix est plus douce qu'à l'accoutumée.

"Ósvaldur, c'est... c'est encore plus beau qu'à mon arrivée sur l'île... Plus beau qu'au fumoir de la boîte, tout à l'heure..."

Le froid lui pique les joues, tandis qu'une douce chaleur enveloppe le reste de son corps.

"Ca me rappelle les thermes romains, une fois, en Allemagne. Le froid dehors mais le corps au chaud. C'était extraordinaire. Mais c'était différent. C'était moins beau." C'était sans toi.

Elle lui prend la main et l'attire à elle sous la couette; pose sa tête contre la sienne sans quitter des yeux le ciel nocturne.
avatar

Valentina


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Oz le Mer 11 Jan 2017 - 20:20

Oz se glisse tout contre elle et la prend dans ses bras, la bouillotte tout contre eux. Il profite de sa chaleur, du contact de sa peau avec la sienne et sourit.
"Je savais que t'étais douce..."

Il était bien au chaud, et ses mains commençaient à être uns caressantes, un tantinet plus entreprenantes, sans jamais être déplacées. Juste aventureuses... Ainsi contre elle, il avait de toutes façon du mal à cacher son désir.

Avec un petit sourire complice il vient happer ses lèvres et échange un long et délicat baiser avant de regarder le ciel aussi.
"Faut quand même avouer que le ciel ici, c'est une des plus belles choses au monde..."

Il lui montre alors au fond, vers les montagnes.
"Tu vois le halo vert là bas? Ce sont des aurores boréales, mais pas sur qu'elles viennent jusqu'à nous..."

Il tique alors ne pensant à ce qu'elle venait de dire et s'étonne.
"Attends, t'as pas fait le blue lagoon ici?"
avatar

Oz


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Valentina le Mer 11 Jan 2017 - 22:14

La bouillotte, le baiser et le halo vert achèvent de mettre Valentina dans un état second; un sourire légèrement béat flotte sur ses lèvres. Elle s'assombrit légèrement lorsqu'il pose sa question; sans tristesse ni ressentiment aucun - elle semble simplement perdue dans des souvenirs récents, mais qui lui paraissent désormais incroyablement lointains. Elle baisse les yeux vers la couette, sans rompre le contact.

"J'allais mal lorsque je suis arrivée ici. Je voulais me punir pour... des choses. Je suis restée le nez dans les bouquins. Je voulais au moins réussir un truc dans ma vie, tu vois le genre ? Je me suis pas autorisée beaucoup de distractions. Sport-études-bière-dodo."

Sans crier gare, elle grimpe soudain sur lui et s'allonge peau contre peau, yeux dans les yeux; la couette est au dessus d'eux et les enveloppe totalement.

"Ou alors, c'est juste que j'ai passé ma vie dans un cage à lapin, et que je reproduis connement tout ça jusque dans le plus beau pays du monde. Va savoir."

Elle lui mordille soudain la lèvre inférieure, puis l'embrasse tout à fait.
avatar

Valentina


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Oz le Mer 11 Jan 2017 - 22:35

Oz soupire et ferme ses bras sur elle, caressant son dos, descendant lentement vers ses fesses. Ses doigts glissent à peine sous l'élastique de sa culotte alors que sa respiration s’accélère.
Entre deux baisers il souffle avec satisfaction.
"Je t'y emmène demain..."

Il avait totalement oublié toutes ces histoires de magie, de disparition... Il n'y avait plus qu'eux, et le ciel. Il voulait lui faire découvrir toutes les merveilles du monde...

Oz remonte sa jambe contre la cuisse de Valentina, cela faisant dangereusement bouger son installation sur le toit qui glisse de quelques centimètres.
"Wow!"

Il rit de bon cœur.
"Je t'ai dit c'était casse gueule..."
Sa main glisse dans ses cheveux et ses lèvres retrouve les siennes.
"C'est de la connerie de se punir... les autres le font déjà assez..."
avatar

Oz


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Valentina le Mer 11 Jan 2017 - 23:06

Valentina rit, plus amusée qu'effrayée; ses cheveux tombent en cascade sur le visage de Oz.

"Funambules jusqu'au bout !"

L'excitation fait battre son cœur.

"Oui. Terminé, la punition. J'ai envie de vivre un peu."

Se soulevant légèrement d'une main, elle promène deux doigts de l'autre sur le ventre de Oz, jusqu'à sa cuisse, qu'elle caresse en se rapprochant dangereusement de son entrejambe.

Son sourire est le même; son regard est soudain plus intense, sa voix plus chaude.

"Et l'amour sous les étoiles, tu pense que c'est de l'ordre du possible, monsieur le funambule ? Ou préfère-tu quelque chose de plus... raisonnable ?"
avatar

Valentina


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Oz le Mer 11 Jan 2017 - 23:18

Oz rit, tout charmé, caressant plus largement ses fesses. L'anticipation était délicieuse.

"Oh oui c'est possible, en désiré! Mais plutôt sur la petite terrasse derrière? Parce que là, on risque vraiment de traverser le toit, et faire faire une crise cardiaque à mon grand père... Ce serait fâcheux!" ironise-t-il.

Il ponctue son nouveau baiser par un coup de rein souple et grogne.
"Hmmmm... Je vais passer pour un gros porc, mais je crois que j'ai envie de toi depuis notre discussion sous le porche en bas..."
avatar

Oz


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Valentina le Mer 11 Jan 2017 - 23:41

Elle hoche la tête en souriant et roule lestement sur le côté pour le laisser libre de ses mouvements.

"Va pour la petite terrasse !"

Elle rougit légèrement lorsqu'il lui reparle de leur rencontre, tout en rigolant doucement.

"Moi aussi, c'était sur le porche. Mais c'était un peu différent je pense. Tu étais trop sûr de toi et j'ai voulu te mettre KO. Quand j'ai réussi à te mettre en rogne et que tu es rentré casser les assiettes je... J'ai réalisé que je ne voulais pas te faire du mal. Que je voulais plutôt te faire du bien."

Elle porte les mains de Oz à ses lèvres et embrasse le bout de ses doigts avec une émotion palpable. Puis arque un sourcil hollywoodien, singeant à nouveau Bogart.

"Beaucoup de bien, baby."

Elle dépose un petit baiser sur ses lèvres, toute heureuse.
avatar

Valentina


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Oz le Mer 11 Jan 2017 - 23:54

Oz se redresse, se découvrant un peu, faisant son charmeur en haussant un sourcil aussi.
"Il va falloir assumer après une telle déclaration sweatheart..."
s'amuse-t-il avant de l'aider à redescendre dans la chambre.

Il la prend par la main, prenant de nouvelles couettes avant de courir vers une autre pièce, de l'autre coté du couloir, un bureau visiblement. Il ouvre sur une petite terrasse ayant plus du long balcon. Il pousse la petite table et un fauteuil à bascule, puis étale une première couverture avant de s'allonger à moitié dessus, posant tel un apollon de calendrier de mauvais gout. Il ricane comme un idiot.

"Votre couche est prête ma reine!"

Il frissonne violemment de froid avant de confesser en se marrant de nouveau
"Et vite parce que je fais le bonhomme mais je me caille comme ça!"
avatar

Oz


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Valentina le Jeu 12 Jan 2017 - 22:07

Valentina rit face à la scène et prend un air sévère, les poings sur les hanches, frissonnant elle-même en faisant de son mieux pour le cacher.

"On ne presse pas une reine !"

Puis elle saute dans les couvertures, hilare et tremblante. Elle passe ses doigts dans les cheveux de Oz, et enroule ses jambes autour des siennes en mordillant son oreille, lui susurrant :

"Réchauffez un peu votre souveraine, chevalier..."
avatar

Valentina


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Oz le Jeu 12 Jan 2017 - 23:55

Oz grogne de satisfaction et installe bien la bouillotte et les couverture autour d'eux, se lançant dans un corps à corps très caressant.

Il était patient, tout au plaisir de Valentina, très attentif à ses réactions, à son plaisir. Il n'allait jamais trop loin, totalement dévoué à sa souveraine et à ces préliminaires.

Oz aimait prendre soin de ceux qu'il aimait, les faire passer avant lui, et leur montrer ainsi son affection et leur importance.
avatar

Oz


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Valentina le Dim 15 Jan 2017 - 20:06

Valentina ferme les yeux, saisie par le sentiment d'être au cœur d'une bulle de chaleur suspendue dans le froid et l'inconnu. Lorsqu'elle les rouvre entre deux baisers, ses yeux se posent fugacement sur la voute céleste, et elle croit voir le ciel du désert texan de son enfance. Avec les souvenirs reviennent les pensées complexes - et avec ces dernières, quelques picotements d'angoisse dans la nuque.

Le premier soir, sérieux ? Avec lui, que tu connais à peine ? Tu sais comment ça se termine... Ils s'attachent trop, tu t'attaches mal... "Jouer les funambules", quelle blague. Les funambules, ils prennent leur temps pour arriver de l'autre côté du fil. Quand ils vont trop vite, trop loin, ils se cassent la gueule...

Elle referme les yeux et tente de se détendre, mais rien n'y fait, les efforts pour endiguer les pensées parasites l'entraînent dans un cercle vicieux qui achève de la sortir de l'instant. Elle les rouvre lorsqu'elle sent la bouche de Oz contre la sienne, et croise son regard; ses yeux rempli d'affection lui donnent le sentiment de plonger dans une eau chaude et accueillante. Elle exhale soudain, longuement, et sent la tension la quitter, puis se met une main devant la bouche en lui posant l'autre sur le nez, l'air mi-piteux, mi-rigolard.

"Mince, désolée je dois puer la clope et le piment. Je ne sais pas comment tu fais, mais je ne sens que le Brennivin sur tes lèvres."

Elle hausse les épaules en riant, l'air de dire 'désolée de parler de tout ça', puis entreprend de l'embrasser le long du coup, jusqu'au torse et au ventre, sous la couette, à l’abri des étoiles et des mauvais souvenirs.
avatar

Valentina


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Oz le Lun 16 Jan 2017 - 1:02

Oz soupire à ses baisers. Il adorait sentir son corps réagir, s'emballer, jusqu'à devenir brûlant. C'etait évident... délicieux... naturel... et pourtant tellement rare... l'avait-il seulement déjà ressenti ainsi. Tout était tellement étrange, impromptu, qu'il était difficile de l'analyser. Il n'en avait pas vraiment envie.

Cette sensation, il ne l'avait connue que tres fugacement, en sachant à chaque fois que cela n'aurait pas de lendemain. Que cela serait compliqué... Gus, Isold... mais c'était différent. Cela lui semblait plus solide, comme pérenne. Comme si cela n'allait pas s'écrouler en un mot, en un battement de cil... dont il était à l'origine à chaque fois.
Mais là il n'en avait pas envie. Il la voulait elle, réellement... la découvrir... la posséder... c'était cela grandir? Éprouver ce genre de sentiment pour l'autre? Est-ce qu'il était en train de tomber amoureux? Enfin? Comme ça? En un claquement de doigts? En une journée?

Ses doigts glissent dans ses cheveux, caressants, encourageants.
Oz laissé échapper un soupire mêlant désir et satisfaction, son regard se perdant dans les étoiles. Il était juste ivre de cet instant.
avatar

Oz


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Valentina le Lun 16 Jan 2017 - 17:44

Dans la chaleur des couvertures et des bouillottes, Valentina se sent comme protégée de l'angoisse qui menaçait de la paralyser. Elle se fait espiègle, alternant caresses et petits baisers visant clairement à chatouiller Oz, sans jamais pousser le jeu jusqu'à l'inconfort. L'obscurité la pousse à réexplorer son corps par le toucher; elle s'attarde avec un plaisir perceptible sur ses muscles, retrouve chacune de ses cicatrices.

Elle finit par déboutonner le pantalon du jeune homme, rapidement, sans gestes suggestifs - puis écarquille soudain les yeux, saisie par une pensée.

Ça t'as pas traversé l'esprit une seconde, sérieusement ? Depuis le dortoir cet aprem jusqu'ici ? T'es vraiment une bonne petite catho jusqu'au bout des ongles ma fille...

Sa tête émerge subitement des couvertures, barrée d'un sourire complice où ne pointe aucune trace d'embarras :

"Un petit détail, comme ça... Mais j'ai pas de préservatif..."

Elle revient à son niveau et s'allonge sur le côté, la main dans les cheveux de Oz, poursuivant sur un ton badin :

"Donc en gros, soit tu es le mec qui en as toujours sur lui, soit tu es le mec qui en a pris spécialement parce que tu pensais que tu pouvais m'emballer direct, soit tu es le mec qui en planque chez son papy au cas où."

Elle se marre toute seule en lui caressant la cuisse, le regard brillant d'excitation et de bien-être.
avatar

Valentina


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Oz le Lun 16 Jan 2017 - 18:04

Oz rit de bon cœur et l'attirant contre lui. Ses mains parcourant toujours son corps.
"Je suis curieux de savoir à laquelle tu crois..."

Il dépose un baiser sur son front et se cambre pour sortir de la poche arrière de son pantalon son portefeuille, puis en sort deux préservatifs dont les sachets, usés par le frottement, étaient encore attachés l'un à l'autre.

"Alors docteur Watson?" Demande-t-il tout aussi complice.
avatar

Oz


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Valentina le Lun 16 Jan 2017 - 19:38

Valentina les saisit entre le pouce et l'index et fait semblant de les observer à la loupe, un sourcil levé, inquisitrice.

"Attends mais tu y es pas du tout, moi je suis Sherlock ! Voyons voir... Ils ont connu des jours meilleurs mais la date d'expiration n'est pas passée... hmmm..."

Elle l'aide à enlever tout à fait son pantalon, puis sépare les deux sachets, en ouvre un, avant de glisser une main dans son boxer, se faisant à nouveau exploratrice du corps; son sourire s'agrandit.

"Voilà mes conclusions préliminaires. Bon, je pense qu'il est peu sage de laisser des condoms dans un portefeuille, parce que ça a tendance à les abimer. Je pense aussi que cela écarte les hypothèses un et deux, ce qui est appréciable quant à ta probité morale..."

Elle le caresse lentement en parlant, puis fait mine de jeter sa loupe imaginaire; enfin, n'y tenant plus, elle l'embrasse longuement sans interrompre ses gestes tendres, avant de lui murmurer à l'oreille, en lui tendant le sachet :

"Et maintenant, Watson, faites-moi une démonstration pratique de sa solidité..."
avatar

Valentina


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Oz le Lun 16 Jan 2017 - 23:04

Oz soupire à ses caresses, tres réceptif, se cambrant doucement en soupirant de plaisir.

"Je suis pas sur d'aimer être Watson... c'est toi qui a le lien avec le monde militaire non?"

Il rit et prend le préservatif en lui volant un baiser, puis s'occupe de s'équiper. Oz glisse sur elle en l'écrasant de tout son poids. Il était très excité...

Il l'embrasse en poussant un long soupire, peut-être plus proche du grognement.
"Tu sais... je crois... que j'ai jamais autant désiré quelqu'un... entre ça et l'alcool et le joint je te promet pas la nuit de ta vie!" S'excuse-t-il mignonnement avant de l'embrasser et de soulever sa cuisse droite d'un geste caressant. Il laissait encoure durer le plaisir...
avatar

Oz


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toutes les étoiles de tes yeux me suffisent, baby.

Message par Valentina le Mer 18 Jan 2017 - 10:05

Valentina poursuit leur jeu verbal, comme si elle cherchait à surmonter l'excitation grandissante :

"Okay, tu es Sherlock... Alors je préfère... être Irène Adler... la seule personne... qu'il ait jamais..."

Elle l'étreint, caresse sa nuque ; est soudain submergée par une plénitude nouvelle, qui lui rappelle confusément un souvenir d'adolescence ; ce moment où, après avoir nagé pendant plusieurs semaines dans la mer du Japon, elle était parvenue à se maintenir sous l'eau sans efforts ; le sentiment de ne faire plus qu'un avec la nature. Elle ne s'était jamais sentie autant en sécurité que dans l'eau du Pacifique, suspendue à quelques centimètres des coraux. C'est la première fois qu'elle éprouve une sensation similaire avec autrui ; la première fois qu'elle a le sentiment de ne faire qu'un avec un autre être. Mais la sérénité marine s'accompagne cette fois d'une passion dévorante, presque animale.

Elle embrasse son cou ; sans vraiment comprendre, ni chercher à comprendre ses actes, le baiser se transforme en morsure; les caresses en griffures au fur et à mesure que leurs ébats approchent du point ultime. Au paroxysme, elle retourne Oz et l'allonge sur le dos d'un mouvement souple et puissant du bassin, sans rompre le contact, et l'embrasse fougueusement pour ne pas crier, puis se love contre lui en toute simplicité, comme si cet épisode sauvage n'était qu'un lointain souvenir.

Elle se sent immédiatement glisser dans le sommeil ; a déjà le sentiment de rêver. Elle voit une vieille femme au pied d'un arbre immense, en train de graver une louve aux yeux noirs dans l'écorce. Dans un coin du songe, une voix souffle ces mots :

þær lög lögðo,
þær líf kuro
alda börnom,
ørlög seggia.
avatar

Valentina


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum